Blogue BMA

Quelle est la commission de vente de votre courtier sur vos fonds communs de placements ?

Quelle est la commission de vente de votre courtier sur vos fonds communs de placements ?

Dans notre dernier blogue, nous vous avons exposé la composition du Ratio de frais de gestion (RGF) des fonds communs distribués au Canada. Cette fois-ci, nous allons nous attarder à la commission de vente attribuée à votre courtier lorsque vous faites l'acquisition d'un fonds commun.

Lorsque vous achetez des parts d'un fonds commun de placement, votre courtier doit sélectionner avec vous dans quelle série il codera votre achat. Ce choix aura un impact sur la commission de vente versée à votre courtier et sur les frais de rachat possibles sur votre placement. Voyons les principales options offertes sur le marché :

  • Frais de vente différés : Cette option donnera droit à votre courtier à une commission de vente de 5 % du montant investi, commission qui sera versée par la compagnie où vous placez vos fonds, à partir des RFG annuels que vous payez. Vous vous engagez par contre à demeurer avec cette compagnie de placements pour une période habituelle de 6 ans. S'il y avait rachat ou transfert avant cette période, des frais de rachat anticipés seront déduits de la valeur de votre placement par la compagnie d'investissements. Les frais de rachats sont calculés sur une formule dégressive pouvant aller jusqu'à 6 % la première année et diminuant par la suite pour atteindre 0 % après une période de 6 ou 7 ans. Avec cette série, votre courtier recevra une commission de "service" de 0,5 % par année sur la valeur de votre compte, payée par la compagnie d'investissement, toujours à partir du RFG du fonds commun de placement acquis. Les compagnies d'investissements vous permettront de faire un rachat ou un transfert annuel de 10 % du montant initial investit sans pénalité à chaque année. Si ce montant de 10 % n'est pas utilisé, il ne sera pas cumulatif.
  • Frais de vente modérés : Cette option est similaire à la précédente, à la différence que la commission de vente payée sera de 1 à 3 % selon la compagnie choisie, et la durée des frais de rachat sera de 2 à 4 ans, à un taux habituel de 2 % à 4 % dégressif. Il n'y a pas de possibilité de rachat sans frais annuel pour la plupart des compagnies dans cette série. La commission de service annuelle payée à votre courtier sera alors généralement de 1 % de la valeur de votre compte.
  • Frais à l'acquisition : Cette option vous permet d'acquérir un fonds commun de placement sans avoir de frais de rachat anticipés par la suite. La commission à l'achat qui sera payée à votre courtier devra être négocié entre vous et lui. Le taux varie entre 0 % et 5 % et cette commission sera déduite du montant investi. C'est donc vous qui payez la commission à votre courtier dans cette situation. La commission de service pour cette série est également de 1 % annuellement sur le solde du compte.
  • Honoraires : Certains conseillers vont fonctionner avec une structure à honoraires. Cette option ne permettra pas de commission directe à la vente. Le RFG du fonds sélectionné sera habituellement diminué de 1 % avant taxes et vous négocierez les honoraires avec votre courtier. Les honoraires sont généralement négociés selon la taille du compte. Vous paierez alors directement votre courtier. Pour les comptes à haut volume, vous pourriez ainsi réaliser des économies substantielles.

Le choix de l'option de rémunération a donc un impact sur des frais éventuels qui pourraient vous être facturés. Prenez donc le temps de bien évaluer vos objectifs d'investissement afin de vous assurer de ne pas prendre une mauvaise décision à ce niveau. Par exemple, un investissement fait dans l'objectif de constituer une mise de fonds pour une maison ne devrait pas être investi dans une série avec frais de rachat.

Les fonds vendus en institutions bancaires le sont généralement avec des frais à l'acquisition à 0 % puisque les employés des banques sont rémunérés sous forme de salaire et non à la commission de vente. Par contre, plusieurs institutions chargeront des frais administratifs au moment de retirer l'investissement.

Lorsque vous faites personnellement l'acquisition de fonds commun via un compte de courtage en direct, vous pourriez, si vous ne vérifiez pas cet aspect, acheter un fonds avec frais de vente différés, auquel la commission de 5 % sera conservée par l'institution avec qui vous faites affaires. Dans ce type de transaction, vous n’avez aucun service-conseil, en plus de payer les frais de services annuels de 1 % via les mêmes RFG.

Encore une fois, avant de prendre une décision d'investissement, je vous invite à communiquer avec votre Représentant en épargne collective et à poser vos questions sur la rémunération et les frais qui y sont associés.

Notez cet article:
Votre bénéficiaire désigné sur votre police d'assu...
Combien vous coûte réellement vos frais de garde d...

Sur le même sujet: